«

»

RCSQ-RC Anzin : de la solidarité et du réalisme…

Dimanche, le RCSQ recevait donc le RC Anzin pour un match capital en vue du championnat de France. Sur un terrain agréable et par un temps sec le RCSQ l’a emporté sur le score de 12-5 (9-0 à la mi-temps). Dans la présentation, j’avais mis en avant la culture du combat dans les anciennes citées minières, à regarder la liste des blessés en fin de match (Thibault – genou, Bruno – cheville, Julien – quatre points de suture sous l’œil, PA – sept points de suture à l’arcade) je ne m’étais pas trompé.  J’avais annoncé que la victoire passerait par une solidarité sans faille et du réalisme. Avec un 100% au pied de Mickael (4/4) et une défense solide pendant quatre-vingt minutes la clé du match était bien là.

 

Cette première victoire de l’année vient dans la continuité de celle contre Boulogne en fin d’année dernière et récompense surtout l’assiduité aux derniers entrainements.  Elle doit nous servir de base de travail et nous donner confiance pour la suite. En réalisant une bonne entame de match et en scorant rapidement (6-0 à la 20ème) nous nous sommes mis dans une position favorable. Au vu des plaquages effectués par chacun sur son vis-à-vis, au vu de cette solidarité collective, nous avons  prouvé, nous nous sommes prouvé que nous pouvions battre n’importe quelle équipe, que nous pouvions gagner n’importe quel duel.  Nous avons vu qu’en jouant sur toute la largeur, qu’en variant notre jeu, nous savons déstabiliser la défense adverse et surtout impliquer tout le monde. Quel bonheur de voir des ballons arriver aux centres, aux ailiers.

 

Cette victoire montre également tout le chemin qu’il nous reste à parcourir d’ici fin février si nous voulons espérer quelque chose contre Douai. Nous sommes sanctionnés de deux cartons, le premier pour un plaquage haut  qui est évitable, un second, blanc, pour répétition de hors-jeu : no comment !

Nous ne pouvons rien espérer en jouant vingt minutes à 14. Nous devons encore améliorer notre jeu au pied : touche sur pénalité non trouvée deux fois. Notre touche n’a pas été au niveau de notre envie et nous avons encore énormément de travail à faire dans ce secteur, les changements et blessés ont sans doute déstabilisé notre touche mais cela ne peut servir d’excuse.

Positivons, gardons cette rage défensive, cette solidarité et préparons la réception du DROP la tête haute.

 

                                                                                                             

                L’équipe B en levée de rideau avait montré la voie en s’imposant 27-10 (5 essais contre 2). Un match plein, où nous avons pu voir a vu ce que nous travaillons à l’entrainement, c’est à dire de la continuité par le jeu debout. Cela fait plaisir de voir cette réserve jouer, s’amuser et sourire dans les vestiaires à la fin du match. La réserve est invaincue à la maison et peut espérer aller chercher un titre honorifique de champion de deuxième série réserve. Cela passera forcement par de la présence aux entrainements et le dimanche.

Pour citer Jean en fin match « Faut être là au retour, on va être attendus, mais que c’est bon de gagner avec les copains !» Tout est dit…

 

A mercredi !

%d blogueurs aiment cette page :