«

»

LORC-RCSQ Départ raté

Dimanche, nous avions donc rendez-vous en terre lilloise pour notre premier match de la saison. Un déplacement annoncé comme compliqué, voir la présentation du match dans un article précédent. Le LORC une équipe sur une dynamique positive en 2016, confortée par un succès à l’extérieur face à Douai en amical la semaine dernière.

A l’image de notre arrivée, où nous avons quelque peu cherché le stade, nous nous sommes un peu cherché les premières minutes. Face à une équipe qui maitrise les bases du rugby c’est-à-dire la conquête et le mouvement, nous avons vite reçu la carte de visite du LORC. Deux temps d’avants pour fixer et consommer la défense puis l’accélération des arrières, face à une équipe coureuse qui fait peu de fautes de main et où les soutiens sont toujours présents, si l’on ne respecte pas le rugby et que l’on y met pas de combat, ça pique.

Après quinze premières minutes catastrophiques en termes d’envie et de donc de combat, nous nous sommes réveillés.  Nous avons  commencé à mettre de la volonté dans ce que nous faisions. Si bien que nous revenons au score 7-15 grâce à un essai marqué après plusieurs temps de jeu le long de la ligne du LORC. Un blessé grave coté LORC, avec une interruption assez longue du match, un carton jaune pour un mauvais geste sur le dos d’Alexandre et la mi-temps est sifflée sur le score de 15-7.

Nous pensons enfin être rentrés dans le match, mais rapidement tout s’écroule. Pour accumulation de fautes, Goliath reçoit un carton jaune synonyme de fin du match pour lui (règle de vie du RCSQ), Alexis blessé au genou suite au mauvais geste d’un joueur de la troisième ligne adverse dans un ruck ne tient plus et demande à sortir. Nous perdons donc notre sauteur poids plume et un de nos lifteurs. Résultat, alors que notre conquête fut relativement propre en première mi-temps, elle fût catastrophique en seconde. Le LORC, qui a su s’adapter à notre défense plus agressive, use d’un jeu de déplacement au pied plus que maitrisé et nous fait mal, très mal. La conquête est défaillante, le score est  fait et les jambes sont lourdes. L’arbitrage cohérent et favorisant l’attaque fait que cette fin de match va être à sens unique, score final : 57-7.

Félicitations au LORC qui a pratiqué un rugby simple mais bourré d’envie et de solidarité, qui a su s’adapter par son jeu au pied à notre défense trop à plat.

De notre côté tout n’est pas à jeter mais il va falloir, les leaders en premier, savoir se concentrer et pousser pendant quatre-vingt minutes. L’équipe a montré pendant trente minutes ce qu’elle savait faire, des touches propres, des plaquages solides, et qu’elle a de la solidarité et de l’envie. Ce n’est jamais agréable de prendre soixante points mais il vaut mieux prendre une fessée que cinq défaites serrées.

Les axes de priorité sont pour les avants les touches offensives avec un sauteur plus lourd et les touches défensives, pour les arrières les combinaisons et la montée défensive.

Merci aux blessés, aux violettes, aux parents et amis qui sont venus nous supporter, merci à Aude pour les photos, à Garance pour les vidéos. Levons la tête, travaillons, place au derby…

Pierre Alexandre

LORC Marquette – RCSQ  57-07 (mt 15-07)

Pour le LORC : 9 Essais (2e, 22e, 46e, 59e, 61e, 64e, 69e, 73e et 78e), 2 Pénalités (5e et 25e), 3 Transformations (2e, 46e et 73e)

Pour le RCSQ : 1 Essai (A.Carpentier, 27e), 1 Transformation (M.Cilli, 27e)

 

%d blogueurs aiment cette page :