«

»

01/12/2015 Micro-trottoir

micro.

Aujourd’hui, nous vous proposons une interview réalisée après la 6e journée de championnat qui s’est tenue ce dimanche.

Morceaux choisis :

.

rcsq.fr : « Laurent, quels enseignements peut-on tirer après 6 journées de championnat? »

Laurent L (coach, et pas que…): Nos deux victoires à domicile, après quatre défaites à l’extérieur, valident le travail déjà accompli par l’ensemble des joueurs.

Cette victoire contre le premier de poule, invaincu et présentant une équipe complète, tout particulièrement avec ce score à l’ancienne de 9 à 8, dans le vent et la boue, c’est la validation de nos acquis en termes d’état d’esprit.

Bravo aux joueurs de nos deux équipes, savourez bien ces instants.

Cependant, ceci ne doit pas nous faire oublier qu’il nous reste beaucoup de chemin à parcourir pour mieux maîtriser techniquement nos rencontres.

C’est à l’entraînement, tous ensemble,  que nous préparerons les prochaines victoires, indispensables pour aller chercher un bouclier.

 

rcsq.fr : « un petit mot perso pour tes joueurs ? »

Laurent : oui, une citation landaise : « Personne ne vous oblige à jouer. Mais, si vous le faites, ce ne doit pas être à moitié, car le rugby est un supplément à la vie. » (André Boniface)

.

 – – – – – – – – – – – –

.

rcsq.fr : « Bruno, 2 matches à domicile soldés par 2 victoires, c’est plutôt satisfaisant après 4 défaites en déplacement, comment vit-on cela au sein du groupe ? »

Bruno F. (Capitaine papi) : Bien  (sourires)

 .

rcsq.fr : Mais encore ?

Bruno : Un dimanche comme on les aime, dur mais sérieux. Beaucoup de joie et de fierté́ a la fin du match, un peu d’émotion aussi après ce qu’on a enduré. Pour une équipe en construction, on a enchainé les matchs à l’extérieur avec un effectif aléatoire et quelques « valises », mais les gars n’ont rien lâché. On sent qu’un groupe se forme, des gars courageux et déterminés. Dès la semaine dernière, on a pu constater un changement de comportement dans le vestiaire, un sérieux et une concentration palpables, terminés les blagues potaches et les yeux dans le vague. La victoire a été au rendez-vous mais avec une deuxième mi-temps plutôt décevante. Elle était importante cette première victoire de la saison mais pas suffisante. Ce dimanche, nous n’avions rien à perdre, nous devions être peu à croire en nos chances. Réunis dans le vestiaire pendant l’échauffement de l’équipe réserve, on a pu se chambrer et sortir nos blagues a deux balles en faisant des plans sur une hypothétique victoire, puis aller supporter les copains de l’équipe réserve. A 13h50, tout le monde au vestiaire, même concentration, même détermination, pas mal de discussions sur nos points faibles et les solutions à y apporter. S’en est suivi un match comme dit plus haut « dur mais sérieux ».

 .

rcsq.fr : Un match gagné, dans des conditions difficiles, mais dont l’issue aurait pu être différente ?

Bruno : Ça aurait pu basculer dans le dernier 1/4 d’heure mais tout le monde a tenu sa place. On a pu confirmer et certains qui n’y croyaient peut être pas savent maintenant qu’on peut gagner même contre de « grosses » équipes; on a fait un grand pas dimanche.
Pour ma part, je trouve que le groupe vit bien, avec des copains contents de se retrouver aux entraînements et le dimanche, un groupe au sein duquel la confiance mutuelle s’installe au gré des progrès de chacun, un groupe auquel il ne manquait que les résultats. On ne peut plus se trouver d’excuses, on grandit ensemble, on s’est donné un objectif et on l’atteindra.
Néanmoins, notre pire ennemi est le manque d’effectif, ça reste fragile et directement lié à l’assiduité et a l’implication de tous.
J’étais fier de nous dimanche, équipe première comme réserve. Quant à nos blessés et malades, soignez-vous bien, on a besoin de vous.

.

– – – – – – – – – – – – –

.

rcsq.fr : « Alexis, première titularisation en équipe 1, et victoire contre le leader jusque-là invaincu. C’est de bonne augure pour la suite ? »

Alexis G (3/4 aile, jeune padawan): de très bonne augure même ! En 2 dimanches consécutifs nous sommes parvenus à décrocher 2 victoires dans des conditions difficiles et notamment contre le leader, d’un petit point seulement c’est vrai. Mais la victoire reste grande par le jeu et l’envie que nous avons montré pendant 80 minutes.

 .

rcsq.fr : A quoi pense-t-on au lendemain de cette victoire ?

Alexis G. : A l’heure d’aujourd’hui, il faut savoir déguster cette victoire tranquillement et se dire que la saison n’est pas finie, tout peut arriver. Mais de mon point de vue, je pense qu’avec l’équipe que nous avons actuellement nous sommes en mesure de réaliser une belle saison et que les phases finales de la poule basse sont à notre portée.

 .

 .

Et bien, bonne continuation le RCSQ, Allez les Violets, et que la Force soit avec vous !!

.

%d blogueurs aiment cette page :